DE | EN | FR | IT
Home | Média | Contact | Jobs | Caractère: + | ++ | +++

Communiqués au médias

Berne, le 24 mars 2009

Nette croissance des transports et résultats positifs des comptes

BLS Cargo a renforcé sa position en 2008<

BLS Cargo SA a atteint en 2008 des pierres miliaires stratégiques et a obtenu des résultats positifs également sur le plan opérationnel. Malgré un net affaiblissement de la demande durant le quatrième trimestre, les prestations de transport ont néanmoins augmenté de 10 %. La part du marché dans le trafic transalpin suisse a grimpé à 43 %. Les comptes bouclent avec un bénéfice de 3,0 millions de francs. La perte de gains est avant tout imputable à la modification du cours de change par rapport à l’EURO. Avec la restructuration de l’actionnariat, BLS Cargo est – en dépit des répercutions nettement perceptibles de la crise économique – paré pour surmonter l’année 2009 qui s’avère difficile.

Malgré les sombres nuages dans le ciel conjoncturel, BLS Cargo SA peut se retourner sur une bonne année en général. Après une année de consolidation aspirée, l’entreprise a retrouvé en 2008 le chemin de la croissance. Les prestations de transport ont augmenté de 9,8 % pour aboutir à 3'697 tonnes-kilomètres nettes. Une croissance au delà de la moyenne a été obtenue au Gothard, avec une hausse de 23,3 % pour atteindre 1'609 millions de tonnes-kilomètres nettes. En revanche, le trafic sur l’axe Lötschberg–Simplon n’a cru que de 0,6% pour atteindre 1'954 millions de tonnes-kilomètres nettes. Le trafic des trains complets en Suisse a augmenté de 11 % à 134 millions de tonnes-kilomètres nettes. Jusqu’en septembre 2008, les prestations de transport se situent nettement au dessus de celles de l’année précédente. Avec la crise économique, elles chutent cependant dans le courant du quatrième trimestre au niveau de 2007.

Augmentation dans tous les segments

Tous les segments de transport ont bénéficié de la croissance, mais avant tout le trafic combiné non accompagné TCNA qui présente une hausse globale de 11,7 % (Gothard + 26 %, Lötschberg – 4,6 %). L’axe du Gothard a profité de nouveaux produits en transit depuis la France, la Grande-Bretagne et la Belgique vers l’Italie. En outre, certains trafics ont été reportés de l’axe Lötschberg–Simplon vers le Gothard.

Dans le trafic des wagons isolés il résulte une croissance globale de 8,8 %. Pendant qu’au Lötschberg de nouveaux produits en transit avec la France ont favorisé la croissance de
3,8 %, la hausse de 15,7 % au Gothard provient avant tout du trafic des trains variés, produit

en étroite coopération avec DB Schenker.

Dans le domaine de l’autoroute roulante, BLS Cargo a pris en charge, à la demande de RAlpin SA, près de 5'300 trains, ce qui correspond à une moyenne de 20 trains par jour. Le nombre des camions ainsi transportés a augmenté à 85’105 unités. En raison de la grève aux ateliers CFF de Bellinzona, il y eut parfois pénurie d’essieux montés spéciaux (petites roues) pour les wagons surbaissés. Ceci entraîna entre-autres, durant le deuxième trimestre 2008, des suppressions de trains, avec pour corollaire des prestations de transport nettement en dessous du budget.

La croissance dans les trois segments principaux de transport, autorisa BLS Cargo SA, de

hisser sa part du marché à 43 % dans le trafic transalpin suisse

Dans le trafic national, les trains d’huiles minéralières ont contribué à la croissance
de 11 %.

A nouveau un résultat positif des comptes

En dépit du contexte économique défavorable en fin d’année, BLS Cargo a néanmoins réussi à boucler l’exercice 2008 de manière satisfaisante. Le résultat opérationnel est resté stable par rapport à celui de l’année précédente. Les produits d’exploitation globaux ont augmenté de 5,1 % à 201,5 millions de francs. Le résultat d’exploitation EBIT (après amortissements et avant les intérêts), se positionne à 11,2 millions de francs (exercice précédent 13,5 millions de francs). Suite à la forte modification du cours de change entre le franc suisse et l’Euro (jusqu’à 13 %), le bénéfice annuel est de 3,0 millions de francs (année précédente 14,9 millions de francs).

Restructuration du capital actions

Les propriétaires de BLS Cargo SA ont nouvellement réglé la structuration des actionnaires, avec effet rétroactif au 1er janvier 2008. Avec l’approbation des autorités de concurrence des deux pays, DB Schenker a augmenté sa participation de 20 à 45 % et IMT SA (groupe Ambrogio) de 2,3 à 3 %. En revanche, BLS SA a diminué sa part à 52 %, avec cependant la ferme volonté de conserver la majorité, en soulignant le maintien du trafic marchandises en tant qu’une des affaires clé importantes au sein du concerne BLS. Par ce fait, les synergies dans le domaine des ressources (par exemple, pool commun des conducteurs de locomotive), des ateliers et de l’encadrement, entre BLS et BLS Cargo peuvent être maintenues.

Les partenariats entre BLS Cargo et DB Schenker, ainsi qu’avec IMT ont été renforcés. Des nouveaux contrats de coopération ont été signés avec DB Schenker. Ceci a permis à BLS Cargo de renforcer sa position dans le réseau européen de DB Schenker, notamment dans le transit des marchandises sur rail à travers les Alpes suisses.

Touché de près par la crise économique

Depuis octobre 2008, BLS Cargo est confronté aux répercutions de la crise économique, qui s’est développée de manière rapide pour atteindre toutes les branches et les régions du monde entier. En tant qu’entreprise fortement axée vers les marchés internationaux, BLS Cargo ressent la baisse de la demande au niveau des transports internationaux de façon directe dans les prestations de transport. Celles-ci se situent en janvier/février 2009 à plus de 20 % en dessous de celles de la « très bonne » année 2008.

BLS Cargo répond au surplus de capacité par un paquet de mesure qui vise à réduire de près
de 9,0 millions de francs les charges d’exploitation de l’année 2009. Le paquet se base sur un management serré des coûts, un stop aux investissements et une variabilisation des coûts de production, avant tout dans les domaines des locomotives et du personnel de conduite. L’objectif est de surveiller les marchés au plus près, de renforcer la présence et de maintenir

la disponibilité, afin de pouvoir retourner aussi vite que possible vers le chemin de la croissance engagé jusqu’à ce jour. Car malgré la baisse actuelle de la demande, l’objectif de longue date de BLS Cargo reste inchangé, à savoir « la croissance ». BLS Cargo est confiant de pouvoir ressortir renforcé de la crise. Ceci est justifié par l’élaboration continue du modèle d’entreprise renforcée, tout en étant intégré au sein du concerne BLS et par des partenariats stratégiques.

 

BLS Cargo SA

» retour à la vue d'ensemble