DE | EN | FR | IT
Home | Média | Contact | Jobs | Caractère: + | ++ | +++

Communiqués au médias

Berne, le 5 avril 2011

BLS Cargo résultats de l’année 2010

Succès opérationnel freiné par les pertes sur les fluctuations monétaires

BLS Cargo s’est bien remis de la crise économique et œuvre avec de bons résultats sur le plan opérationnel. Les prestations de transport ont augmenté de 13%, mais sont toujours au dessous du niveau avant la crise 2008/2009. Le faible cours de l’euro est une source d’ennuis qui entraîne des pertes issues des fluctuations monétaires et des résultats d’entreprise négatifs.

L’économie internationale s’est bien remise de la crise économique des années 2008/2009. Il en va de même pour BLS Cargo. Des ressources bien occupées ainsi que des nouveaux projets de trafics témoignent que la chute de la demande est surmontée. L’année écoulée, BLS Cargo a augmenté ses prestations de transport de 13% à 3'362,3 millions de tonnes-kilomètres nettes et renforça ainsi à 43% sa part de marché dans le trafic marchandises en transit par la suisse. Le niveau des prestations avant la baisse de la demande n’est cependant pas encore atteint, mais il s’est positionné bien au delà des objectifs émis pour 2010.

Développement du trafic dans les différents segments

En 2010, les prestations de transport en tonnes-kilomètres nettes augmentèrent de 10% dans le trafic combiné et de 24% dans le trafic par wagons complets. Les prestations de transport de l’autoroute roulante se sont établies sur le haut niveau de l’exercice précédent. Durant l’année 2010, BLS Cargo développa avec ses partenaires, pour les clients RAlpin AG, une solution de transport taillée sur mesure pour la continuité de l’autoroute roulante dans les années 2012 à 2018. En automne 2010, l’OFT confirma le maintien du trafic de ferroutage et attribua les prestations à RAlpin AG. Par ce fait, BLS Cargo signe responsable également à l’avenir pour l’exploitation de l’autoroute roulante est contribue ainsi grandement à la politique suisse de transfert des marchandises de la route vers le rail.

En 2010, plusieurs chantiers de voie sur le réseau suisse, mais aussi en Italie et en Allemagne entravèrent fortement le trafic des trains et rendirent en partie difficile les efforts au niveau de la planification et de la logistique, ainsi que dans l’engagement des ressources. Ainsi, les travaux d’assainissement sur la rampe sud du Simplon rendirent difficiles la planification et la disposition des trains BLS Cargo. Une partie des trains concernés dut être déviée par l’axe du Gothard. Pour cette raison, le trafic BLS Cargo augmenta de manière disproportionnée de 28% sur cet axe, pendant que sur l’axe du Lötschberg la croissance n’était que de 2%.

Durant l’exercice 2010, les activités de BLS Cargo se focalisent encore plus sur les trafics de transit internationaux. Ceci est issu de la décision d’un client de remettre le plus grand trafic national de BLS Cargo à un concurrent. Par la diminution de prestations BLS Cargo dans ce trafic, la libéralisation au sein du trafic intérieur suisse est ainsi massivement rejetée.

Résultat d’exploitation positif après la crise économique

Après les pertes imputables à la conjoncture en 2009, BLS Cargo présente en 2010 à nouveau un résultat opérationnel d’exploitation EBIT positif (après les amortissements – avant les intérêts) de 2,4 millions de francs (année précédente -5,1 millions). Le produit total d’exploitation augmenta de 6,2% à 171,7 millions de francs. Les résultats positifs et l’amélioration substantielle des résultats démontrent que les mesures engagées durant la crise économique, notamment le programme d’augmentation de l’efficacité « Aufstieg 2011 », ont porté leurs fruits. L’objectif du projet consiste à ce que BLS Cargo puisse à nouveau présenter des résultats d’entreprise positifs et durables en 2011, ce qui depuis 2010 est réalisé avec succès, avec des gains d’efficacité annuels augmentés d’env. 12 millions de francs.

Le faible cours de l’euro met sous pression BLS Cargo

Malgré le développement réjouissant du volume et de l’EBIT positif, BLS Cargo se trouve confronté à un important défi, à savoir la forte réévaluation du franc suisse par rapport à l’euro. BLS Cargo est particulièrement touché par le développement monétaire, les recettes étant avant tout calculées en euro, en revanche, les charges le sont en francs suisses. En raison du développement monétaire, BLS Cargo présente pour la fin 2010, malgré une croissance des trafics et une augmentation de l’efficacité, ainsi qu’un EBIT positif, une perte d’entreprise de -2,6 millions de francs (année précédente -3,6 millions). De par cette situation, les entreprises de transport de marchandises sur rail ne peuvent être actives sur le marché à court terme que par une adaptation substantielle des prix. Outre l’atteinte subie au niveau des relations avec la clientèle, il y a risque de transfert du trafic des marchandises du rail vers la route.

En plus, BLS Cargo étudie actuellement plusieurs mesures à moyen ou à court terme pour minimiser une partie du déséquilibre structurel entre les recettes en euros et les charges en francs suisses.

Grâce à des effets uniques, tels que la vente de wagons trémies et des indemnisations issues de livraisons retardées de l’ETCS pour les nouvelles locomotives, la perte annuelle attendue pour 2010, imputable au faible cours de l’euro, a pu être sensiblement limitée.

10 ans de modèle d’affaires avec succès

En 2011, BLS Cargo fête ses 10 années d’existence. Le 3 avril 2001, l’ancienne compagnie BLS Lötschbergbahn AG créa la BLS Cargo AG. En juillet 2001 eut alors lieu le lancement opérationnel avec les premiers trains sous propre régie dans un marché libéralisé. DB Schenker et le groupe Ambrogio participèrent à la société en tant qu’actionnaires à partir de 2002. Dans les 10 premières années, le développement de BLS Cargo prit des proportions des plus réjouissantes avec un taux de croissance annuel à deux chiffres du trafic et des résultats annuels positifs. Le succès des 10 dernières années est attribué grâce aux facteurs suivants:

• positionnement stratégique, construit depuis des années dans le marché libéralisé et la
   focalisation sur le trafic des trains complets sur les axes de transit clé
partenariats renforcés avec les clients et des chemins de fer étrangers, mais avant tout
   par la collaboration avec les actionnaires DB Schenker et IMT.
concepts de production transfrontaliers qui continuent d’être renforcés, en particulier avec
   les nouvelles locomotives polycourant Re 486 en 2010 et les engagements transfrontaliers
   des conducteurs de locomotives vers l’Italie en 2011.
structure d’entreprise svelte et grande flexibilité d’adaptation dans le marché volatile du
   transport des marchandises.

Vision 2011

Pour 2011, BLS Cargo prévoit une nouvelle hausse de la demande des transports et se positionne sur cette réjouissante situation de marché. L’entreprise sera cependant fortement sollicitée en traitant avec le faible cours de l’euro, tout en assurant la compétitivité des prestations BLS Cargo. Des goulets de capacité et des restrictions issues de chantiers de voie sur les axes de transit suisses et sur les lignes d’accès à l’étranger, ainsi que l’insécurité au niveau du futur montant des prix de sillons en Suisse, compromettent fortement les entreprises suisses de transport des marchandises sur rail. La publication des prix de sillons en euros, à un cours de change s’orientant à la parité du pouvoir d’achat, pourrait contribuer à soutenir les entreprises ferroviaires de transport des marchandises dans le cadre des défis actuels.

BLS Cargo va s’engager fortement dans la discussion prévue en 2013, sur le nouveau système des prix de sillons et la politique de transfert de la route vers le rail, qui du point de vue de BLS Cargo se trouve à la croisée des chemins. Lors de la nouvelle orientation des prix de sillons, il faudra absolument tenir compte de la priorité actuelle placée en second rang et de la baisse de la qualité des sillons du trafic des marchandises. Les propositions actuelles, orientées de façon unilatérale vers les questions touchant le financement de l’infrastructure en vue d’une augmentation des prix de sillons pour tous les utilisateurs ne portent pas assez loin du point de vue de la politique de transfert.

 

BLS Cargo SA

» Referat zur Bilanz-Medienkonferenz von Dr. D. Stahl (allemand - pdf; 1.6mb)

» retour à la vue d'ensemble